Repozytorium UŁ - La diss – instrument de lutte entre rappeurs, étude du cas des rappeurs polonais

Repozytorium Centrum Otwartej Nauki

 

La diss – instrument de lutte entre rappeurs, étude du cas des rappeurs polonais

Pokaż pełny rekord



Tytuł: La diss – instrument de lutte entre rappeurs, étude du cas des rappeurs polonais
Autor: Napieralski, Andrzej
Streszczenie: The pejorative connotation of the words “hip hop” and “rap” is the result of the origin of this culture and its expressive artistic character. Due to popular aspect that characterizes the language of hip-hop fans, it is necessary to notice, citing Jean-Pierre Goudaillier that identity form of the language is the result of “[...] a revolt, which is Social and have the significance of the immediate socio-economic environment experienced in everyday life and often unfavorable.” (Comment tu tchatches!, 2001: 8). The fact that rap is seen by some as: brutal, bold, shocking, rude, vulgar etc., is the result of its appearance and its specificity, Thomas Blondeau and Fred Hanak cite an interview with Diam’s (a rap singer) which questioned: “You are known, why are you vulgar? Why do you say fuck all the time, even when you win a prize?” Answers: “But, ladies and gentlemen, I rap, fuck! I’m not a variety singer.” (Combat rap II, 2008: 212) Vulgarity is a specific line for each country rap, valves, rivalry and respect for rules play an important role in hip-hop culture. Our communication will deal with the diss rap in the Polish language as well as its instruments.La connotation péjorative des mots « hip-hop » et « rap » est aussi bien le résultat de la provenance de cette culture et de ce moyen d’expression artistique que de leur caractère expressif. En raison de l’aspect populaire qui caractérise la langue des adeptes du hip-hop, on est amené à remarquer en citant Jean-Pierre Godailler que la forme identitaire de la langue est le résultat « […] d’une révolte, qui est surtout et avant tout sociale, compte tenu de la prégnance de l’environnement socio-économique immédiat vécu au quotidien et bien souvent défavorable. » (Comment tu tchatches !, 2001, p.8). Le fait que le rap est aperçu par certains comme : brutal, osé, choquant, grossier, vulgaire etc., est le résultat de son apparence et de sa spécificité, Thomas Blondeau et Fred Hanak citent une interview de Diam’s (une chanteuse de rap) qui interrogée : « Tu es connue, pourquoi es-tu vulgaire ? Pourquoi distu “putain” tout le temps, même lorsque tu gagnes un prix ? », répond : « Mais, messieurs, mesdames, je fais du rap, putain ! Je ne suis pas une chanteuse de variété. » (Combat Rap II, 2008, p.212). La vulgarité est un trait spécifique pour le rap de chaque pays, les vannes, les jurons et les gros mots jouent un rôle important dans la culture hip-hop. Notre communication portera sur la diversité des insultes dans le rap polonais ainsi que sur l’explication de leurs significations.
URI: http://hdl.handle.net/11089/17292
Data: 2015

Pliki tej pozycji

Plik Rozmiar Format Przeglądanie
12-109_127-Napieralski.pdf 359.9KB PDF Oglądaj/Otwórz

Pozycja umieszczona jest w następujących kolekcjach

Pokaż pełny rekord

Szukaj w Repozytorium


Szukanie zaawansowane

Przeglądaj

Moje konto

Statystyki

Sprawdź